Bücher online kostenlos Kostenlos Online Lesen

L'industrie de l'Holocauste Reflexion sur l'exploitation de la souffrance des juifs

Titel: L'industrie de l'Holocauste Reflexion sur l'exploitation de la souffrance des juifs
Autoren: Norman G. FINKELSTEIN
Ads
d'autres dans la région. Eisenhower força Israël à se retirer complètement, pratiquement sans conditions, du Sinaï. Pendant la crise, les dirigeants juifs américains soutinrent brièvement les efforts israéliens pour obtenir des concessions américaines mais finalement, comme Arthur Hertzberg le rappelle, «ils préférèrent conseiller à Israël de s'aligner sur Eisenhower plutôt que de s'opposer aux désirs du leader des États-Unis ' ^ »
    Après sa fondation, Israël disparut pratiquement de la vie américaine, sinon comme objet occasionnel de charité. En fait, Israël n'était pas important pour les juifs améri-
    12. Arthur Hertzberg, Jewish Polemics, New York : 1992, 33 ; en dépit de son ton apologétique erroné, cf. Isaac Altéras, « Eisenhower, American Jewry, and Israël », American Jewish Archives, novembre 1985, et Michael Reiner, « The Reaction of US Jewish Organizations to the Sinai Campaign and Its Aftermath », Forum, hiver 1980-1981.
    13. Menahem Kaufman, An Ambiguous Partnership, Jérusalem, 1991, pp. 218, 216-211.
    cains. Dans son étude de 1957, Nathan Glazer rapporte « que les conséquences de l'existence d'Israël sur la vie intérieure des juifs américains sont étonnamment discrètes ^'^.» Le nombre de membres de l'organisation sioniste américaine est tombé de plusieurs centaines de milliers en 1948 à quelques dizaines de milliers dans les années soixante. Un juif américain sur vingt seulement allait visiter Israël avant juin 1967. Lors de sa réélection, en 1956, qu'il obtient juste après avoir forcé Israël à quitter le Sinaï dans des conditions humiliantes, le président Eisenhower obtint un soutien accru dans la communauté juive. Au début des années soixante, après l'enlèvement d'Eich-mann, Israël reçut même des insultes de certains membres de l'élite juive comme Joseph Proskauer, ancien président de l'AJC, l'historien de Harvard Oscar Handlin et le journal Washington Post, qui appartient à des juifs. « L'enlèvement d'Eichamnn est un acte illégal en tout point semblable à ceux que commettaient les nazis eux-mêmes », déclara Eric Fromm ' ^.
    Quelles qu'aient été leurs opinions politiques, les intellectuels juifs américains étaient particulièrement indifférents au destin d'Israël. Des études détaillées de la scène intellectuelle juive new-yorkaise de gauche mentionnent à peine Israël'^. Juste avant la guerre de 1967, l'AJC finança un congrès sur « L'identité juive ici et maintenant ». Trois seulement des « plus grands esprits de la communauté juive » mentionnèrent Israël, dont deux pour nier son importance ' '. Ironie parlante : les deux seuls juifs intellectuels à avoir formé des liens avec Israël avant juin 1967 étaient Hannah Arendt et Noam Chomsky ' ^.
    14. Nathan Glazer, American Judaism, Chicago, 1957, p. 114. Glazer continue ainsi : « Israël n'avait à peu près aucun sens pour les juifs américains. [L'idée] qu'Israël pourrait influer d'une façon quelque peu sérieuse sur le judaïsme américain est reconnue comme illusoire. » (p. 115)
    15. Shafir, Ambiguous Relations, p. 222.
    16. Cf. par exemple Alexander Bloom, Prodigal Sons, New York, 1986.
    17. Lucy Dawidowicz et Milton Himmelfarb (éds). Conférence on Jewish Identity Hère and Now, American Jewish Committee, 1967.
    18. Après avoir émigré d'Allemagne en 1933, Arendt devint active au sein du mouvement sioniste français : pendant la seconde guerre mondiale et jusqu'à la fondation de l'état d'Israël, elle a abondamment écrit sur le sionisme. Fils d'un spécialiste américain de l'Hébreu, Chomsky a été élevé dans une famille sioniste et, peu après l'indépendance d'Israël fit un séjour dans un kibboutz. Les deux campagnes contre Arendt au début des années 1960 et contre Chomsky dans les années soixante-dix étaient orchestrées par l'ADL. (Elisabeth Young-Bruehl, Hannah Arendt, New Haven, 1982, p. 105 à 108, p. 138-139, p. 143-144, p. 182-184, p. 223-233, p. ; Robert F. Barsky, Noam Chomsky, Cambridge
    Alors intervint la guerre de 1967. Impressionné par l'écrasante démonstration de force israélienne, les États-Unis en vinrent à l'incorporer comme point d'appui stratégique. (Déjà avant la guerre de 1967, les États-Unis s'étaient discrètement tournés vers Israël quand le régime égyptien et le régime syrien avaient affirmé de plus en plus leur indépendance, au milieu des années soixante.) Uassistance militaire et

Weitere Kostenlose Bücher

Süßer der Punsch nie tötet
Süßer der Punsch nie tötet von Friederike Schmöe
Julia Extra Band 0345
Julia Extra Band 0345 von Kim Lawrence , Emma Darcy , Michelle Reid , Shirley Jump
Price, Richard
Price, Richard von Clockers
Les lions diffamés
Les lions diffamés von Pierre Naudin