Bücher online kostenlos Kostenlos Online Lesen
L'ultime prophétie

L'ultime prophétie

Titel: L'ultime prophétie
Autoren: Rachel Lee
Ads
 L’Ultime Prophétie
     
    Rachel Lee
     
     

     
     
     
     
    1.
     
    —   Et vous faites le serment d'être toujours fidèles l'un à
l'autre, dit la prêtresse d'une voix sereine.
    —   Et nous faisons le serment d'être toujours fidèles l'un
à l'autre, répétèrent Tom Downey et Sara Deepwell.
    —   Que la grâce des dieux vous accompagne. Vous ne faites désormais
qu'un devant cette assemblée, devant les dieux, dans ce monde et tous ceux que
vous visiterez à l'avenir.
    Tom et Sara échangèrent un baiser. Cilla Monabi sentit la
joie immense qui submergeait sa sœur ilduin en cette minute, et elle partageait
ce bonheur. Hélas, ces moments heureux ne dureraient guère. Le regard de Sara
croisa brièvement le sien, et elle hocha la tête. Elle en avait conscience,
elle aussi, songea Cilla.
    Mais pour ce soir au moins, tous festoieraient.
    Les pierres d'Anahar ne chantaient pas la joie de ces
instants, bien que Cilla perçût le contentement des dieux tandis qu'elle
traversait le temple. L'union d'un amour précieux venait d'avoir lieu et malgré
la guerre et la haine maléfique d'Ardred, cet amour méritait d'être célébré.
    La place du marché, située devant le temple, avait tout
l'air d'avoir été parée pour un mariage en grande pompe car, à l'issue d'une bataille
qui avait coûté la vie à tant des leurs, les Anari ne rêvaient que d'une bonne
occasion de porter leurs plus beaux atours, de cuisiner leurs plats les plus
fins, de chanter et de danser à la belle étoile. Cilla trouva Ratha à l'écart
de la foule : son visage sombre, aux reflets presque bleus, était figé, son regard
noir impossible à interpréter.
    —   Viens danser avec moi, mon cousin, dit-elle.
    —   Je ne peux pas, répondit-il doucement, presque
honteusement.
    Cilla posa la main sur son bras vigoureux et festonné de
cicatrices.
    —   Regarde autour de toi, Ratha. Les hommes et les femmes
du clan des Monabi dansent. Giri faisait partie de leur famille, tout comme il
était l'un des miens.
    —   Il était mon frère, dit Ratha. Nous avions traversé tant
d'épreuves côte à côte. Je ne puis être entier sans lui.
    Ils avaient beaucoup souffert, Cilla ne l'ignorait pas.
Ratha et Giri Monabi avaient été trahis par le frère de Cilla, capturés par les
marchands d'esclaves de Bozandar et vendus aux enchères. Ils n'avaient retrouvé
la liberté que grâce à Maître Archer Blackcloak.
    Leurs souffrances ne s'étaient pas arrêtées là. Aux côtés
d'Archer, ils avaient dû mener une vie de guerriers. Lorsqu'ils rentrèrent
enfin à Anahar, au début de l'hiver, ce fut pour tuer l'homme qui les avait
trahis et commander la révolte des Anari.
    Ratha avait expié le meurtre du frère de Cilla ; elle-même
avait assisté à son acte, entendu les aveux de son frère et décrété que justice
avait été rendue. Elle en avait le droit en sa qualité de prêtresse et de juge
anari. Mais Ratha avait dû se retirer dans le désert afin de purifier son âme
et, à son retour, il était un homme nouveau. Il demeurait un guerrier mais
n'était plus assoiffé de sang. Il avait espéré que Giri, à son tour, trouverait
la paix. Malheureusement, pensa Cilla, Ratha avait vu son frère tomber au cours
de la bataille féroce du défilé, dont l'issue avait été la défaite des
envahisseurs bozandari.
    Et il n'était plus comme avant depuis.
    — Danse avec moi, insista-t-elle calmement. Danse avec moi
comme l'aurait fait Giri, le cœur en fête et une blague aux lèvres. C'est ce
qui était magique chez ton frère, Ratha. Ne laisse pas cette magie mourir avec
lui.
    Il avança d'un air figé mais avança tout de même. Cilla le
prit par la main et l'entraîna vers les danseurs.
     
    Tess Birdsong tentait, elle aussi, de convaincre un homme de
prendre part aux festivités. A l'instar de Ratha, Archer Blackcloak paraissait
incapable de trouver la moindre joie au fond de son cœur. Un sentiment de
culpabilité pesait sur lui telle une chape de plomb et Tess savait pertinemment
que ni elle, ni un mariage ne pouvaient l'effacer. Et pourtant, d'une manière
ou d'une autre, elle le devait.
    Elle n'était plus la femme terrifiée, hagarde et perdue qui
s'était réveillée au milieu d'un bain de sang, il y avait de nombreux mois de
cela. Mais elle avait dû payer un prix élevé en échange de cette prise de
conscience. Le destin l'avait choisie malgré elle et elle était tout aussi
prisonnière de ses caprices qu'un

Weitere Kostenlose Bücher

Insel des Sturms
Insel des Sturms von Roberts Nora
Für immer untot
Für immer untot von Karen Chance
Die Achte Suende
Die Achte Suende von Philipp Vandenberg