Bücher online kostenlos Kostenlos Online Lesen
Les Mystères de Jérusalem

Les Mystères de Jérusalem

Titel: Les Mystères de Jérusalem
Autoren: Marek Halter
Ads
Prologue
    Es parvinrent à Mizpa bien avant midi. La route leur parut plus courte qu'ils ne s'y attendaient. Le chevalier Godefroy s'était fait accompagner de sept pèlerins et de deux mules avec des b‚ts pour porter l'or. Es possédaient assez d'armes pour se défendre d'une embuscade des infidèles, mais la région était apaisée depuis des mois et les sarrasins repoussés audelà du Jourdain. Dans la face sud de la colline, à une portée d'arbalète d'un village de paysans tout environné de brebis et de dromadaires, ils devinèrent l'entrée de plusieurs grottes.
    Depuis une heure, Achar, moine de Normandie perdu dans la br˚lure de la Terre sainte, ne cessait de répéter en pensée les mots du très vieil écrit - il n'en avait jamais vu de si ancien ni d'une si étrange matière - que le père Nildtas, le plus sage parmi les croisés, avait miraculeusement sauvé des cendres de la Grande Synagogue de Jérusalem: Dans la grotte de Bet ha-ALW le Vieux, dans le trois M'e réduit du fond : soixante-cinq lingots d'or.
    IR se souvenait aussi, mot pour mot, de l'explication que le père en avait donnée: " NHOE possède trois sens en languejuive: Mérah, le rebelle, Mareh, le résistant, ou Marah, l'aÀI*Ué, celui qui souffre. C'est selon l'ensemble du texte. " " Et il est écrit : " Bet ha-Niffl le Vwux ". Si j'applique IHOE à Jérémie, tout concorde. Il était le rebelle, car il préféra la volonté de Dieu à celle de Sédécias, qui entraînait la ville dans le viol et la débauche. E était le résistant, car il tint bon devant les mensonges de Hananya, qui voulait livrerjérusalem à l'…gypte. Il fut 7
    'affligé, car il pleura la destruction nécessaire de Jérusalem par 1qabuchodonosor comme on pleure l'enfant qu'il faut punir... "
    Maintenant, ils ne se trouvaient pas devant une seule grotte, nais devant dix, vingt. Achar se demanda s'ils allaient devoir les h‚ter toutes. Au même instant, le père Nikitas dit :
    " Il faut trouver la citerne de la forteresse. La grotte sera celle lui correspond à la base de la citerne... "
    Comment le savait-il?
    Le soleil n'était pas haut encore quand l'un des pèlerins trouva a dalle recouvrant la citerne, très vieille et usée, mais munie de ;es gonds de bronze et qui nécessitait la force de douze hommes tu moins pour être déplacée. Il leur suffit ensuite de descendre la )ente pour trouver l'entrée d'une cavité à peine assez haute pour e passage d'un homme.
    Le chevalier Godefroy s'y précipita avec une torche, aussitôt ;uivi par deux croisés. Le père Nikitas fit un signe discret vers *char.
    " Pas encore! " murmura-t-il.
    Le chevalier ressortit bientôt, très excité.
    " Il y a là-dedans des salles en enfilade. On ne peut guère y 7oir sans y porter d'autres brandons, mais c'est la cache parfàite )our y enfouir un trésor. Il faut que vous veniez avec nous, mon )ère. C'est vous qui possédez les indications...
    - J'ai entendu un grognement, fit l'un des croisés qui l'avait tccompagné
    et se montrait moins assuré que son seigneur.
    - Le grognement de tes tripes! ricana Godefroy.
    - je l'ai entendu aussi, protesta l'autre croisé. Il pourrait très )ien y avoir une bête qui ait fait là sa tanière.
    - C'est juste, fit un troisième.
    - Alors entrons tous et avec les armes, déclara le chevalier. qous aurons ainsi plus de courage pour rugir s'il est besoin! De oute manière, il nous faudra des mains pour transporter les ingots... "
    Le père Nikitas se tourna vers Achar avec son sourire si tendre *t, tandis que les autres s'équipaient, le poussa un peu plus loin.
    " Reste ici. Demeure hors de cette grotte, mon fils...
    - je ne vais pas vous abandonner., mon père! Le chevalier t'est pas...
    - Tais-toi et écoute-moi attentivement, Achar! ¿ l'heure qu'il est, les rouleaux que j'ai retirés des cendres de la Grande Synagogue sont eux aussi devenus cendres, comme l'a voulu le nouveau patriarche de Jérusalem... Tu sais o˘ sont nos copies. S'il devait advenir quelque chose de néfaste dans cette aventure...
    - Mais, mon père... "
    La main du père Nikitas se resserra avec impatience sur le bras d'Achar.
    " Paix, mon fils, nous n'avons pas trop de temps. S'il m'arrivait malheur, il serait bon que tu glisses les copies dans le sac de cuir o˘ nous avons trouvé les rouleaux. Il est sous ma table.je l'ai ciré et huilé
    soigneusement. Il peut encore affronter quelques siècles.
    - Mon père!
    - Tais-toi donc, Achar. Glisse les copies dans le

Weitere Kostenlose Bücher

600 Hours of Edward
600 Hours of Edward von Craig Lancaster