Bücher online kostenlos Kostenlos Online Lesen
L'arc de triomphe

L'arc de triomphe

Titel: L'arc de triomphe
Autoren: E.M. Remarque
Ads
L’ ARC DE TRIOMPHE
     
    Erich Maria Remarque avait seize ans lorsque la première guerre mondiale éclata. Mobilisé, blessé cinq lois, il est devenu pacifiste dans les tranchées. C’est-ce sentiment qui lui a inspiré son roman mondialement célèbre, À l’Ouest rien de nouveau qui fut tiré à huit millions d’exemplaires avant d’être brûlé en place publique par les nazis. Il a passé aux États-Unis les années de la seconde guerre mondiale. L’Ile d’espérance, L’Étincelle de vie et Arc de triomphe ont trait aux désastres de la guerre et au déclin de la civilisation dans l’Europe moderne. C’est entre le Tessin et Paris qu’avec sa femme, l’actrice Paulette Godard, Erich Maria Remarque partage actuellement sa vie.
     
    Le docteur Ravic et Jeanne Madou, deux êtres également marqués par la vie, trouvent dans l’amour un refuge contre un monde hostile. Nous sommes à Paris, au cours de l’hiver 1938-1939. Ravic est un grand chirurgien allemand qui a dû s’exiler pour des raisons politiques. La France lui offre un asile précaire et provisoire, et il exerce clandestinement son métier de chirurgien, sous la menace d’être expulsé ou arrêté. Jeanne, petite chanteuse, d’origine roumaine, n’a de commun avec lui que d’être elle aussi une « Européenne » et, comme telle, condamnée sans rémission au seuil d’un conflit meurtrier. Cette menace nous la sentons planer sur un Paris d’avant-guerre dont les lecteurs français retrouveront avec émotion l’image superbement évoquée.
    L’imminence de l’orage donne aux choses et aux gens, aux actes et aux paroles une tonalité qu’on n’oublie plus. Et le sentiment tragique de la vie qui caractérise l’univers de Remarque trouve ici l’une de ses expressions les plus saisissantes.
    Ce livre sombre n’est pas un livre désespéré. C’est qu’il est tout parcouru par une foi chaleureuse dans les valeurs hu maines, qui en explique le succès mondial – le plus grand qu’ait connu Erich Maria Remarque depuis À l’Ouest rien de nouveau.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Cet ouvrage a paru en langue allemande sous le même titre.
    Droits de reproduction et de traduction réservés pour tous pays, y compris l’U. R. S. S.

 
     
    ERICH MARIA REMARQUE
     
     
     
     
     
     
     
    L’ Arc de Triomphe
     
     
    ROMAN
     
     
    TRADUIT DE L ’ ALLEMAND PAR
    MICHEL HÉRUBEL
     
     
     
     
     
     
    PLON

 
CHAPITRE PREMIER
     
     
     
    L A femme se dirigeait vers Ravic. Il ne l’aperçut qu’au moment où elle fut tout près de lui.
    Il vit un visage pâle, des pommettes saillantes, des yeux écartés. Le visage avait l’immobilité d’un masque ; le regard, à la lueur des réverbères, avait une expression si vitreuse que l’attention de Ravic fut immédiatement éveillée.
    Elle passa près de lui, le frôlant presque. Il étendit la main et lui saisit le bras. Elle chancela ; s’il ne l’avait pas retenue, elle serait tombée.
    « Où allez-vous ? » demanda-t-il.
    La femme le regarda fixement.
    « Lâchez-moi », murmura-t-elle.
    Ravic ne bronchait pas, la soutenant toujours.
    « Lâchez-moi. »
    Elle remuait à peine les lèvres.
    Ravic eut l’impression qu’elle le fixait sans le voir, que son regard passait à travers lui et allait se perdre dans le vide de la nuit. Il n’était qu’un obstacle qui lui barrait le chemin et contre lequel elle disait :
    « Lâchez-moi ! »
    Il s’était tout de suite rendu compte qu’il n’avait pas affaire à une prostituée. Elle n’était pas même ivre. Il avait desserré son étreinte, de sorte qu’elle aurait pu facilement se dégager ; mais elle ne s’en rendit pas compte. Ravic attendit un instant avant de lui dire d’une voix calme en lâchant son bras : « Où allez-vous à cette heure de la nuit, toute seule dans Paris ? »
    La femme demeura immobile sans répondre, comme si, une fois arrêtée, elle eût été incapable de faire un pas de plus. Ravic s’appuya au parapet du pont. Il sentit sous ses mains la pierre humide et poreuse. « Là, peut-être ? »
    D’un mouvement de tête il désigna la Seine qui roulait ses flots grisâtres et agités vers l’ombre du pont de l’Aima, qui s’estompait dans la bruine. La femme ne répondit pas. « Trop tôt ! dit Ravic. C’est trop tôt, et beaucoup trop froid, au mois de novembre. »
    Il sortit un paquet de cigarettes et

Weitere Kostenlose Bücher

P.S. Ich liebe Dich
P.S. Ich liebe Dich von Cecelia Ahern
1699 - Wolfshatz
1699 - Wolfshatz von Jason Dark