Bücher online kostenlos Kostenlos Online Lesen
LA FRANCE ET L'EUROPE DE NAPOLÉON

LA FRANCE ET L'EUROPE DE NAPOLÉON

Titel: LA FRANCE ET L'EUROPE DE NAPOLÉON
Autoren: Jacques-Olivier Boudon
Vom Netzwerk:
Introduction
    D e 1799 à 1815, la France connaît l'une des périodes les plus tumultueuses de son histoire. Dominée par un chef d'État issu de l'armée, Napoléon Bonaparte, elle entre de plain-pied dans le XIX e siècle au rythme du canon et des roulements de tambour. En prenant le pouvoir, Bonaparte s'engage à mettre un terme à la Révolution. Après dix ans de réformes et de luttes, le pays aspire à la paix. Elle est acquise en Europe en 1802, mais elle est de très courte durée. Pour autant la poursuite de la guerre n'entrave pas la volonté de réformes de Napoléon et de ses collaborateurs qui, en quinze ans, modifient profondément le visage de la France tout en reprenant l'héritage de la Révolution. La guerre pourtant redevient une compagne familière des Français dès 1803. Elle ne cesse plus jusqu'à la fin de l'Empire. L'engrenage paraît impossible à enrayer. Elle conduit à un renforcement du pouvoir en France, du Consulat au Consulat à vie, puis à l'Empire, un Empire dont les formes monarchiques s'accentuent après 1810 et le mariage autrichien. Mais la guerre pousse à la guerre, aucune paix ne paraissant durable dès lors que les vaincus ne peuvent accepter le sort qui leur est fait et que l'Angleterre, malgré l'application du blocus continental, s'affirme comme un adversaire intraitable. La France s'acclimate donc progressivement à une culture de guerre qui imprègne l'ensemble de la société et rend sans doute plus aisée l'application d'un régime autoritaire. On s'est longtemps interrogé sur la nature du régime napoléonien. La présence à la tête de l'État d'un général suffit-elle à désigner le Consulat et l'Empire comme une dictature militaire ? Au-delà de cette question, il faut aussi tenter de comprendre les diverses composantes de ce régime, ce qui conduit à s'interroger sur la nature d'un bonapartisme qui entend concilier ordre, autorité et consentement populaire. La ligne affichée en l'an VIII est cependant difficile à tenir dès lors que le renforcement de l'autoritarisme s'accompagne de la privation de plus en plus grande des libertés. Le régime napoléonien évolue de 1799 à 1814. Certes, les institutions favorisent cette évolution, mais elle est aussi le fruit d'un renforcement de la législation liberticide.
    Napoléon, empereur des Français, devient progressivement aussi un souverain qui commande à toute l'Europe. À partir de 1805 déjà, mais surtout après 1807 et la paix de Tilsit, l'Europe comme la France sont sous l'empire de Napoléon. Ce dernier n'a pas construit un plan cohérent d'annexions, même s'il développe l'idée d'un système continental s'appuyant sur la dynastie des Bonaparte ; il s'adapte surtout au gré des circonstances et n'hésite pas à changer de stratégie, par exemple après 1808 quand il se met à annexer plusieurs régions à l'Empire pour mieux en contrôler les côtes. Les guerres continuelles qu'il a conduites ont embrasé l'Europe. Elles en ont aussi profondément modifié sinon le visage du moins les mentalités. La restauration des anciennes monarchies après 1815 et la destruction de l'œuvre de Napoléon ne peuvent suffire à effacer toute trace de la présence française, fût-elle négative.
    En ce sens, il est impensable d'envisager l'histoire du Consulat et de l'Empire sans le faire dans un cadre européen tant le destin de la France et de ses voisins est alors lié. Les guerres ont naturellement des effets sur les États engagés dans ces conflits, pas seulement du reste sur le plan militaire et diplomatique, mais aussi sur le plan politique, ce qui a conduit à s'intéresser à l'histoire intérieure des principales puissances. Elles ont aussi des conséquences sur la vie politique et sur la société française. Mais on ne peut toutefois réduire l'histoire de cette période à celle des guerres qui l'ont rythmée. Les transformations du pays ont été importantes, Napoléon s'engageant dans une reconstruction de l'État et de la société française, après dix ans de Révolution.
    L'histoire de la période napoléonienne a toujours suscité un très grand intérêt dont témoigne l'abondance des ouvrages publiés chaque année. Cet intérêt est réel en France, mais aussi à l'étranger, particulièrement dans le monde anglo-saxon. Depuis une trentaine d'années, l'historiographie sur la période s'est profondément renouvelée. C'est ce qui justifie une nouvelle synthèse sur « l'ère
Vom Netzwerk:

Weitere Kostenlose Bücher