Bücher online kostenlos Kostenlos Online Lesen
Histoire de la Bretagne ancienne et moderne

Histoire de la Bretagne ancienne et moderne

Titel: Histoire de la Bretagne ancienne et moderne
Autoren: Charles Barthélémy (de Paris)
Ads
AVANT-PROPOS
    L’histoire est la leçon des peuples ;
elle est aussi celle des familles et des individus. C’est ainsi que
nous avons compris la composition de ce livre, puisé aux meilleures
sources.
    Il nous suffira de citer, pour la partie
antérieure à la réunion de la Bretagne à la France, le vieux
d’Argentré, Alain Bouchard, le Baud, les Bénédictins,
MM. de Roujoux, Aurélien de Courson, Daru, etc., etc.
Pour l’époque révolutionnaire, nous devons beaucoup à
MM. Duchâtelier, Pitre-Chevalier, Crétineau-Joly ; aux
Mémoires contemporains de M me  de La
Rochejacquelein, de MM. de Montbron et de Villeneuve sur
l’expédition de Quiberon ; aux patientes recherches de
M. Descepaux sur la Chouannerie, et à tant d’autres, dont il
serait trop long d’enregistrer les noms. À tous respect et
reconnaissance.
    Ce livre se divise en cinq parties : la
première, depuis l’origine de la Bretagne jusqu’à Nomenoé, le
premier des rois bretons dont l’existence soit bien certaine
(825) ; la seconde, depuis Nomenoé jusqu’au premier duc de
Bretagne (877) ; la troisième, à partir de ce premier duc
jusqu’à la réunion de la Bretagne à la France, en 1582 ; la
quatrième, de la réunion et de la ligue aux préliminaires de
1789 ; enfin la cinquième et dernière, de 1789 à 1832.
    Cet ordre nous a semblé le plus logique et le
plus commode en même temps ; il facilite la lecture de cette
histoire, que nous avons cherché surtout à remplir de faits neufs
et piquants.
    Persuadé qu’un récit historique doit être
avant tout un enchaînement de faits plutôt qu’un réquisitoire en
faveur d’un système quelconque, conçu
à priori,
nous avons
cherché à être anecdotique, dans l’acception vraie et sérieuse de
ce mot, en révélant des détails peu connus, et en jetant une
nouvelle lumière sur ceux qui le sont mal, soit parce que l’esprit
de parti les a travestis, soit parce que les sources auxquelles on
les a puisés sont suspectes ou empoisonnées.
    La vérité, toute la vérité, rien que la
vérité, telle a été notre devise ; nous avons cru ne pouvoir
trouver un plus digne pendant à celle de la Bretagne, que nous
avons prise pour épigraphe de ce livre.
    CHARLES BARTHÉLÉMY (DE PARIS).

Partie 1

CHAPITRE I
    Origines fabuleuses. – César en Armorique. – Conan,
premier roi de la petite Bretagne.

(An 48 av. J. -C. – 427 de l’ère chrét.)
    Le berceau de la Bretagne, comme celui de tous
les pays, est entouré de fables héroïques où les peuples ont voulu
chercher leur origine, pour la faire remonter le plus haut
possible. Si l’on ajoute foi à nos premiers chroniqueurs, la France
doit son origine à un fils d’Hector, Francus, comme ils le nomment,
échappé à la ruine de Troie. La Bretagne, si l’on en voulait croire
ses vieux annalistes, aurait été peuplée, ainsi que l’Angleterre,
par Brutus, descendant d’Énée, et nous pourrions produire la liste
de tous les princes qui se succédèrent depuis Ascagne jusqu’à Conan
Mériadech, premier roi de la Bretagne Armoricaine.
    Nous ne devons pas et nous ne pouvons nous
arrêter à ces détails de pure curiosité ; l’histoire ne repose
que sur des faits bien établis, et sa sévérité repousse de
brillants, mais vains ornements.
    Bornons-nous à rapporter, d’une manière aussi
intéressante que rapide, les événements qui précédèrent la conquête
de la petite Bretagne par Conan : ces notions serviront de
préliminaires à l’histoire de la Bretagne ancienne et moderne.
    L’Armorique resta dans une obscurité à peu
près complète jusqu’au moment où César entreprit d’en faire la
conquête avec ses légions. Ce grand général venait de pacifier les
Gaules après une résistance longue et infructueuse. Il avait mis
des légions en quartier d’hiver à Chartres, à Tours et à
Angers ; dans cette dernière ville s’était retirée la septième
légion, dont Crassus était le commandant. Les vivres étaient rares,
et Crassus avait député des tribuns dans les principales provinces
de l’Armorique, pour hâter le paiement du tribut et surveiller
l’envoi des approvisionnements. Trébius et Terracidius s’étaient
rendus chez les Eusébiens, dont Dol était la capitale ;
M. Trébius et Gallus auprès des Curiosolites, à
Tréguier ; Q. Vélanius et Titurius Gillius chez les
Vénètes, habitants de Vannes. Ces derniers crurent qu’en retenant
prisonniers Gillius et

Weitere Kostenlose Bücher

0118 - Der Teufel kam aus Frisco
0118 - Der Teufel kam aus Frisco von Der Teufel kam aus Frisco
Die Kleptomanin
Die Kleptomanin von Agatha Christie