Bücher online kostenlos Kostenlos Online Lesen
Frontenac_T1

Frontenac_T1

Titel: Frontenac_T1
Autoren: Micheline Bail
Ads
cinquante milliers pour sa part. Elles sont grosses et grandes, d’un fort bon goût et de beaucoup meilleures qu’ici.
    Quelques dames pincèrent les lèvres, l’air dégoûté. « Les anguilles, vraiment! » Louis avait oublié qu’elles ne faisaient pas partie de leur ordinaire et étaient réservées aux domestiques et aux petites gens. Aussi se hâta-t-il de poursuivre :
    â€” Mais on trouve aussi force homards, huîtres, palourdes, moules et coques d’un goût exquis! Quant aux forêts, elles regorgent de poules d’eau, de coqs d’Inde bien gras, de chevreuils, de caribous et d’orignaux hauts comme des chevaux. Les pigeons sauvages, qu’on appelle « tourtes » en Nouvelle-France, viennent par bancs si nombreux et forment des vols si denses qu’ils obstruent le ciel et masquent le soleil pendant des heures sur leur passage. Et j’ai croisé maintes fois des troupeaux entiers de wapitis nageant d’île en île, sur le parcours entre Montréal et le lac Ontario. Tenez, leur confia-t-il, embrassant du regard toute la tablée, si la chose vous intéresse, je vais vous narrer un petit voyage que je fis en canot il y a quelques années, et qui pourra vous édifier sur la beauté de ces parages.
    Louis avait baissé la voix. On prêtait l’oreille en étirant le cou pour ne rien perdre de ses paroles.
    â€” Nous voguions du lac Saint-Pierre vers Montréal par la grande rivière Saint-Laurent, et nous traversions des îles et des archipels si agréables à la vue et si propices à l’habitation des hommes qu’il semblait que la nature avait ramassé à dessein une partie des beautés de la terre pour les étaler devant nous. Les rivages, partie prairies partie bocages, paraissaient de loin comme autant de jardins de plaisance, car ils n’avaient de sauvage que les élans et les cerfs qu’on y voyait en grand nombre. C’est alors que nous surprîmes un orignal qui passait à la nage : il était bien plus grand que les plus gros mulets d’Auvergne et avait des forces et une agilité incroyables, et sur la terre et dans les eaux, où il nageait comme un poisson. Plus loin, nous découvrîmes les îles de Richelieu où les habitants en manque de venaison et de gibier n’avaient qu’à se transporter, et où il n’y fallait point d’autre monnaie que le plomb et la poudre. Ces îles sont au nombre de cent cinquante : certaines, en prairies, littéralement couvertes de pruniers dont le fruit rouge a fort bon goût; d’autres, chargées de vignes sauvages grimpant sur les arbres et dont le fruit est très savoureux. On y trouvait aussi quantité de fruits sauvages comme fraises, framboises, merises, myrtilles, qu’on nomme « bleuets », ainsi que beaucoup d’autres, inconnus en Europe, comme ces espèces de petites pommes, et des poires aussi, qui ne mûrissent qu’à la gelée. Bref, un endroit qui surpassait en beauté tout ce qu’on peut trouver ici!
    Louis fit une pause, conscient d’avoir un peu forcé le trait, et vida sa coupe. Un silence ému, quasi religieux et que nul n’osa troubler, s’installa. Le tableau qu’il leur dressait de cet éden du bout du monde frappait les imaginations. Les femmes se pâmaient et les hommes soupiraient d’envie à cette évocation. Fort encouragé par les mimiques attentives de ses interlocuteurs, il continua, en prenant un air plus sérieux :
    â€” Mais cette majestueuse rivière Saint-Laurent est d’abord et avant tout un chemin d’accès privilégié menant à ces vastes terres inconnues déployées en amont de Montréal. Un arrière-pays impossible à atteindre sans contourner l’immense verrou naturel que constituent les rapides de Lachine, ainsi nommés parce qu’ils bloquent à leur façon la route de l’Orient. Cette barrière liquide infranchissable, longue de plusieurs lieues et dont les vagues peuvent être aussi hautes qu’en pleine mer, est à l’origine de la fondation de Montréal. C’est une merveille naturelle unique et Jacques Cartier lui-même, qui s’est heurté le premier à cette prodigieuse clôture d’eau, l’a baptisée « le grand sault

Weitere Kostenlose Bücher

Das Reine Karma 1
Das Reine Karma 1 von S.N. Lazarev
Köpfe
Köpfe von Greg Bear
Schottische Disteln
Schottische Disteln von Christa Canetta